#6 Hacker sa vie

J’ai découvert l’informatique et internet à l’âge de 13 ans en 1995. Soit 3 ans avant Google (1998), 9 avant Facebook (2004), 10 avant Youtube (2005), 13 avant Netflix Fr en streaming (2008). Une époque pré-historique, avant les smartphones, les mp3 etc.

Je ne suis pas un joueur de console (j’ai eu une NES avec mes frères et soeurs puis une ps3 bien plus tard surtout pour son lecteur blu-ray), ni un gamer (quoique j’ai une certaine addiction à Tetris, au Démineur, aux jeux de cartes et quelques Mario)

J’ai appris par moi-même l’architecture informatique, la programmation et la satisfaction intellectuelle de la création virtuelle. Mes 1ers sites, jeux, blogs. Mes 1ers montages de PC sous windows 3.1, linux… pour finir aujourd’hui sans ordinateur avec un iPhone et un iPad Pro. L’ultramobilité.

Tout ça pour dire que je me suis découvert l’âme d’un débuggeur, d’un vulgarisateur de mondes complexes, d’un simplificateur de process.

J’aime décortiquer, analyser, corriger, reconstruire que ce soit des produits, des pensées ou des concepts. Trouver un chemin, un guide dans le chaos.

J’ai voulu appliquer ces méthodes sur ma personne, essayé d’hacker ma vie à l’extrême. Une vie binaire, 0 ou 1, sans indécision. Avoir une méthode, un guide à suivre, une ligne directrice pour m’améliorer au quotidien. Moralement, physiquement et intellectuellement.

J’ai lu beaucoup de livres comme Miracle Morning de Hal Elrod, la Semaine de 4 heures de Timothy Feriss, la magie du rangement de Marie Kondo ou écoutant des tonnes de podcasts et de vidéos TedX (mais ça fera l’objet d’un autre article). J’ai suivi plein de comptes instagram de fitness, de philosophie, de motivations. Sans jamais m’y retrouver pleinement.

J’ai certainement regardé un peu trop de films de Samouraï dans ma jeunesse, sans ignorer ma fascination pour les chevaliers et les templiers. Il est difficile de suivre un programme sportif intense et de continuer à sortir avec les copains (Le gras c’est la vie. L’alcool est ton ennemi. Mais tout bon Normand c’est qu’un un ennemi ça s’affronte…)

J’ai finalement compris que je ne pouvais pas tout planifier et que j’avais un besoin énorme de flexibilité, de liberté. Une méthode agile.

j’ai donc créé un compte instagram devenir_tellement_mieux (et bientôt un site) où je partagerai mes conseils pour arriver à cette méthode agile. Sans prétention, avec juste l’envie d’aider ceux qui, comme moi, cherchent une nouvelle voie pour vivre une vie sereine et équilibrée.

Devenir, faire, être Tellement Mieux. Mais sans excès ni pression. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *